Un cycle de conférences

Entre Lille, Arras et Cambrai

A partir du mois d'août 2017, les secteurs de Lille, Arras et Cambrai proposent un cycle de conférences sur le thème de la Grande Guerre et la construction de la paix, dans le but de préparer le grand rassemblement international du mois d'avril 2018.
Chaque cycle a débuté avec une conférence d'ouverture en mars-avril 2017 et propose dès la rentrée de 2017 deux conférences par mois en différents lieux.

À la salle des fêtes de Thiant

En janvier, la salle des fêtes de Thiant se met aux couleurs de "Faites la paix" et accueille plusieurs conférences : le 19 janvier à 18 h sur le thème "Valenciennes en 1914, le témoignage de M. Bauchond", par Philippe Guignet et le 26 janvier à 18 h sur le thème "Josef Engling, apôtre de la paix", par Pierre Lemaître.

"Auteur d'une thèse d'histoire du Droit en 1904, Maurice Bauchond avocat en vue de Valenciennes en 1914, a laissé des souvenirs de l'occupation allemande. Le témoignage vaut pour ce qu'il dit d'une société traumatisée par l'occupation, de ses propres réactions et de celles de ses compatriotes. On y note l'ampleur des préjugés anti-anglais et l’ampleur des dialogues avec les soldats et officiers allemands qui maitrisent les rudiments du français. De ces souvenirs se dégage l'impression d'un univers christianisé. Des services catholiques et protestants organisés à destination de l'occupant dans les églises lorsque des soldats lui montrent le 11 octobre "les petits livres de prières qui font partie du bagage de chaque soldat". Bauchond qui se plaît à rappeler "l'élan généreux du Sillon" est sensible aux élans de piété des soldats allemands et en arrive à déplorer le prolongement de la guerre entre deux nations chrétiennes qui devraient vivre en bonne intelligence. Le 13 septembre, il énonce l’idée : "Combien nous désirons de tout cœur et ardemment la victoire des Français. Mais on ne peut souhaiter la mort de ces pauvres gens. Oh non ! Le patriotisme bien entendu n'entraîne pas la haine. Que la guerre est donc odieuse ! Plaise à Dieu qu'elle soit vite finie et que ce soit la dernière. Quelle honte de jeter les peuples les uns contre les autres pour satisfaire l'ambition coupable de quelques-uns et la rigidité mesquine de quelques autres".

"Joseph effectua une dernière patrouille de reconnaissance depuis le cimetière d'Eswars jusque la Chapelle (4 Km) afin de vérifier si la route de Valenciennes à Cambrai n'était pas coupée par les Anglais (ou Canadiens ?) C'est près du carrefour de Thun-Saint-Martin que Joseph fut atteint de plusieurs éclats d'obus. Cette mort pressentie, calmement acceptée et même offerte quelques mois auparavant est la matérialisation du chemin spirituel que Joseph a parcouru et sur lequel les pèlerins désirent s'engager."

Horaires : 18 h 

Entrée libre 

Télécharger l'affiche 1 ici

Télécharger l'affiche 2 ici

À Lille, Séminaire

Le 1er février 2018, à partir de 20 h, Christian Lefebvre interviendra au Séminaire de Lille sur un le thème : "L'éducation à la paix".

À la fin du XIXe siècle, en France, le contexte des États Nations développe à travers l’enseignement de l’histoire une démarché nationaliste héxagono-centrée avec parfois une pointe d'éducation à la haine de la Nation alors considérée comme ennemie. Ce type d’éducation se poursuivra jusqu’à la seconde guerre mondiale avec au cours de celle-ci au cours du régime de Vichy une éducation à la haine raciale... Depuis les temps ont changé mais l’éducation à la paix reste un défi éducatif majeur."

Entrée libre
Télécharger l'affiche ici